Répertoire infractions (Libellé) incluant annexe pour Témiscaming et Ville-Marie

Les règlements applicables par la Sûreté du Québec :

  • Les alarmes
  • Les animaux
  • L’eau potable
  • Les nuisances
  • La sécurité, la paix et l’ordre dans les endroits publics
  • La circulation et le stationnement
  • Les agents de la paix de la SQ à émettre des constats d’infraction et à initier des poursuites au nom de la municipalité
  • Heures de circulation des véhicules tout-terrain et des motoneiges sur l’emprise ferroviaire abandonnée (parc linéaire)
  • Brûlage d’herbe
  • Limitant la marche au ralenti
  • Prévention incendie
  • Etc.

Le site Internet de la Sûreté du Québec offre des nouveaux outils disponibles aux citoyens pour prévenir les vols &  introductions par effraction.  On y trouve quatre outils pertinents :

http://www.sq.gouv.qc.ca/prevenir-la-criminalite/fiches-pratiques/fiches-pratiques-prevenir-criminalite-sq.jsp

Protégez vos biens

Votre maison

Outils

Vous aimeriez obtenir des conseils pour vous absenter de la maison en toute sécurité? Les outils qui suivent pourront sûrement vous être utiles.

Protégeons nos enfants

Le site www.protegeonsnosenfants.ca fait la promotion de ces informations; celui-ci est d’ailleurs un lien fort utile à connaître.

Ces produits peuvent être commandés par les parents, mais aussi consulté en ligne en version PDF téléchargeable gratuitement via ces liens :

Être parent

Agir avec intelligence

Guide d'autoexploitation

Comment protéger

Usage sécuritaire

Prévention de la fraude

Qu’elles soient commises par le biais d’Internet, par téléphone ou en personne, les fraudes font annuellement des milliers de victimes, et provoquent souvent chez ces dernières une réelle détresse.

Cela est d’autant plus vrai lorsque les malfaiteurs ciblent les catégories plus vulnérables de la population. C’est le cas notamment de la fraude dite « grands-parents », également appelée « stratagème du besoin urgent d’argent ».

Bien que connue depuis plusieurs années déjà, cette arnaque semble en progression au Québec. Ainsi, selon les données policières disponibles, depuis septembre 2015 – à ce jour, 181 dossiers de fraude ou tentative de fraude de ce genre avaient été signalés à la police. Ce chiffre doit être considéré à la hausse, car les données ne proviennent pas de toutes les organisations policières du Québec.

Parmi les dossiers répertoriés, dans 53 % de cas le stratagème a abouti à une fraude. Le montant moyen ayant été dérobé a été d’environ 5 500 $ et la moyenne d’âge des victimes est de 76 ans. Fait intéressant à noter, dans 90 % des cas les victimes sont des femmes.

Pour ce qui est de la façon dont les fraudeurs ont récupéré l’argent, dans la grande majorité des cas (soit 70 dossiers sur 95), un individu s’est présenté sur place, alors que seulement une vingtaine de cas impliquait un dépôt, via une institution bancaire, courriel ou un centre d’encaissement.

Il s’avère par ailleurs très difficile d’enquêter ce type de fraude : le stratagème ne prend que quelques heures pour être mené à terme et, hormis une description d’un suspect ou d’un véhicule, il ne permet pas de recueillir d’autres éléments d’enquête. C’est pourquoi il s’avère d’autant plus important de sensibiliser la population à ce phénomène et contribuer ainsi à réduire le nombre de victimes potentielles.

Les trois autres sujets qui font partie de la campagne de cette année, soit, les fraudes sur Internet ; le vol d’identité et la contrefaçon des billets de banque ont également été choisis en fonction de leur prévalence et du fait que souvent, quelques règles simples s’avèrent suffisantes  pour se protéger et éviter d’être victime d’escroquerie.

C’est pourquoi nous faisons la promotion de la brochure « La fraude en 3D – Détecter, Dénoncer, Décourager », afin d’outiller et de sensibiliser les citoyens de notre territoire.

SEMAINE DE LA POLICE DU 15 AU 21 MAI

Vous êtes intéressé à découvrir le métier policier ? Le poste de police de votre MRC vous offre de découvrir le milieu policier au travers quatre programmes adaptés à vos besoins et selon vos intérêts.  La Sûreté du Québec vous propose ainsi de vivre une grande aventure humaine où chaque journée est unique. Pour plus de précisions, communiquez auprès de votre poste local afin d’obtenir de plus amples informations sur les modalités de ces programmes présentés et des conditions d’admissions. Bien sûr, afin que toute demande soit traitée, le dossier du candidat doit être complet et doit avoir réussi le filtrage sécuritaire.

1-    « Rêves d’Enfants »

Il s’agit d’un programme humanitaire de la Fondation Rêves d’Enfants, qui consiste à réaliser les rêves d’enfants atteints d’une maladie qui menace leur vie. Chaque rêve est une aventure personnalisée, organisée minutieusement par la Fondation, afin de répondre aux besoins et de respecter les limitations particulières de l’enfant.  La demande doit provenir de la Fondation Rêves d’Enfants ou d’un autre organisme reconnu. Cette activité vise les enfants de 5 à 17 ans, accompagnés généralement d’un membre de leur famille. Il s’agit en principe d’une activité de courte durée (quelques heures). Parmi les éléments qui peuvent être proposés par l’unité on retrouve la remise d’un objet promotionnel, la prise de photo devant ou dans un véhicule marqué et la  remise du certificat «Policier d’un jour ». Une patrouille peut être effectuée dans un véhicule banalisé.

2-    « Policier d’un jour »

Il s’agit d’un programme de rapprochement permettant aux participants de découvrir et de se familiariser avec différentes facettes du métier de policier. Il permet, par ailleurs, à la Sûreté du Québec de promouvoir ses activités et de susciter l’intérêt des jeunes pour la profession de policier. Cette activité vise les jeunes du niveau primaire et du premier cycle du secondaire. L’activité peut être individuelle ou de groupe. Lorsqu’il s’agit d’une activité de groupe, le nombre de participants est laissé à la discrétion de l’unité, mais doit tenir compte de la capacité d’accueil et d’encadrement des jeunes. Pour un groupe d’enfants plus jeunes, il peut s’avérer utile qu’ils soient accompagnés d’un adulte (ex.: professeur, parent bénévole, etc.). La durée de l’activité est laissée à la discrétion de l’unité hôte. Elle dépend de la capacité d’accueil de l’unité et de l’âge des participants. Elle peut varier de quelques heures à une journée.

Voici quelques suggestions d’activités :

  • visite du poste;
  • démonstration de divers équipements (bertillonnage, alcootest, burinage),
  • rencontre avec différents corps de métiers : patrouilleurs, enquêteurs, etc.;
  • observation de policiers en service;
  • tour en véhicule de patrouille dans le stationnement du poste avec démonstration de différents équipements;
  • simulation d’une interception dans la cour du poste;
  • apprentissage de la rédaction de rapports policiers;
  • prise de photos tout au long de la journée (celles-ci pourront ensuite être acheminées aux participants sous forme d’un album souvenir);
  • remise du certificat de participation « Policier d’un jour ».
  • remise d’un objet promotionnel.

3-    « Choix de carrière »

VOUS VOULEZ UNE CARRIÈRE PASSIONNANTE OÙ LA ROUTINE N’EXISTE PAS? Si vous avez à cœur la qualité de vie, le bien-être et la sécurité de vos concitoyens, vous aurez, en tant qu’agent patrouilleur, un rôle de premier plan dans la communauté. Vous aimez les responsabilités? Le respect des droits et la lutte contre l’injustice sont des enjeux majeurs pour vous? Vous êtes autonome, polyvalent et en grande forme? Vous souhaitez vous impliquer dans la communauté, aider les gens et contribuer à leur sécurité en travaillant avec eux? Et, si en plus de tout cela, vous aimez le grand air, la  nature et une belle qualité de vie, rappelez-vous que la Sûreté du Québec est présente dans toutes les régions!

Si cette description vous représente bien et que vous êtes un élève de 4e ou 5e secondaire, la Sûreté du Québec de votre MRC vous offre un stage d’exploration de carrière. L’objectif est de vous familiariser avec le métier qui vous intéresse et ainsi favoriser votre intégration au marché du travail.  Il s’agit uniquement d’une activité de groupe. Le nombre de participants est laissé à la discrétion de l’unité, mais doit tenir compte de la capacité d’accueil et d’encadrement des jeunes. La sélection des candidats doit se faire en partenariat avec les conseillers d’orientation des commissions scolaires ou des écoles secondaires du territoire desservi par l’unité hôte. Les critères d’admissibilité sont, entre autres, l’intérêt des candidats pour le métier policier et l’absence de démêlés avec la justice. La durée de l’activité est laissée à la discrétion de l’unité hôte et dépend de sa capacité d’accueil. Elle peut varier d’une demi-journée à une journée complète.

L’organisation de la journée est laissée à la discrétion de l’unité.

Voici quelques suggestions d’activités :

  • Accueil et mot de bienvenue par les officiers de l’unité;
  • Informations sur la journée et consignes de confidentialité;
  • Présentation de la Sûreté du Québec et de ses principales composantes;
  • Présentation de différentes fonctions policières;
  • Témoignage d’un policier sur sa passion pour son métier;
  • Échange avec des policiers occupant diverses fonctions;
  • Visite du poste;
  • Explication et démonstration de divers équipements; uniforme, autopatrouille, quad, bateau, motoneige, équipement anti-émeute, etc.
  • Explication du déroulement d’une enquête;
  • Observation de policiers dans leurs activités quotidiennes, dont tous les déplacements se font uniquement dans un véhicule banalisé.
  • Possibilité de prise de photos tout au long de la journée;
  • Possibilité de remise de documentation corporative;
  • Possibilité de remise d’un objet promotionnel.

Consultez cet hyperlien afin d’obtenir toutes les informations nécessaires sur le recrutement policier de la Sûreté du Québec : http://recrutement-suretequebec.gouv.qc.ca/

« Journée de l’élu municipal »

La Journée de l’élu municipal est un programme de rapprochement et de renforcement de liens entre les élus municipaux et la Sûreté du Québec.  Plus précisément, il s’agit d’un stage d’observation sur la patrouille, visant à familiariser un élu municipal avec le travail policier et le territoire desservi par le poste MRC. Cette activité vise les élus, représentant les municipalités situées sur le territoire desservi par le poste MRC, ainsi que les parrains de celles-ci.  Il s’agit d’une activité individuelle (binôme : un élu — un parrain). Il incombe à la municipalité de soumettre les candidatures à la Sûreté du Québec. Chaque municipalité peut soumettre la candidature d’un élu par année. L’activité dure une journée et permet à l’élu d’effectuer une journée de patrouille avec le parrain de sa municipalité, de visiter le poste et le quartier général du district. L’activité doit avoir lieu uniquement sur le quart de jour.

Voici quelques suggestions d’activités :

  • Accueil par le parrain et l’officier.
  • Présentation des règles de sécurité, des consignes en cas d’interception et d’intervention.
  • Visite du poste, explications de différentes fonctions et outils de travail.
  • Patrouille à bord d’un véhicule banalisé.
  • Repas sur le territoire avec le parrain et l’officier
  • Visite du quartier général du district
  • Rétroaction avec le parrain et l’officier.